[03] La Stevia

11 juillet 2016
Proposée par Clara
Diffusée le(s) Podcaster

[03] La Stevia

      La Stévia

 
Bienvenue dans le nouveau monde de la confusion sémantique savamment entretenue.
le 13 juin 2016, Coca-Cola a été condamné par le tribunal de Stockholm à ôter le qualificatif Life (Vie en anglais, autrement dit Bios en grec, donc Bio en Français) de sa gamme à la stevia parce que mensonger .
La stevia pour l’industrie n’est pas une plante, mais une molécule chimique beaucoup moins sexy, le rébaudioside A. Passons sur la confusion « sémantique » : à l’heure où l’aspartame est tombé en disgrâce, la stevia se présente comme un édulcorant idéal : traditionnel et écolo.
En ces temps de biopiraterie mondialisée, comment ne pas sourire au rapport de la Fondation France Libertés qui dénonce la prétendue « biopiraterie » menée par les compagnies sucrières sur la stevia et fait même signer une pétition pour que Coca-Cola partage ses bénéfices avec les Guaranis?
Car cela fait bien longtemps que la plante ne pousse plus en Amazonie. »Piquée » par les japonais qui cherchaient une alternative à l’aspartame dans les années 1950, elle est, à 80% de sa production mondiale, cultivée en Chine, dans des conditions incertaines…
Pour tout dire, la plante n’est d’ailleurs même pas si traditionnelle que cela. Contrairement au storytelling à la mode et relayée unanimement, on n’en trouve aucune trace dans les écrits des conquistadores espagnols ni dans les rapports des botanistes explorateurs de l’époque. Sa culture (car à l’état sauvage, elle est très rare) par les guaranis semblerait plutôt avoir été motivée par le travail d’un botaniste anarchiste suisse, parti au Paraguay à la fin du 19ème siècle , pour réaliser l’idéal d’Élisée Reclus, qui avait du rentrer pour raisons de santé… Selon ses mémoires, la plante était rare, au point qu’il lui faudra attendre des années pour qu’ un douanier parvienne à lui en rapporter un échantillon!
La plante (je dis bien la plante, pas l’extrait) peut être cultivée partout et fleurit quatre fois par an. Zero calorie, anti-caries et anti-diabètique, vous pourriez même en faire pousser chez vous…si elle n’était interdite à la culture en France! C’est bien dommage, car pour sucrer, on peut se contenter d’en faire sécher les feuilles et les réduire en poudre.

Mes articles sur le sujet :

La stévia p. 145 – 152 in Chroniques de la Biopiraterie, paru chez Omnisciences en 2012
La Stevia, nouvel eldorado des industriels paru sur le site de Novethic en 2011.
Stévia, la filière bolivienne paru sur le site de Science Actualités (Cité des Sciences et de l’Industrie) en 2011.
Stevia, des extraits frelatés! paru dans le mensuel Alternative santé- L’impatient en 2011.
Stevia, une plante sur le marché du sucre paru dans le mensuel Alternative santé- L’impatient en 2009.