[14] Cyberculture

22 avril 2016
Proposée par William
Diffusée le(s) samedi
14h à 17h

[14] Cyberculture

Nous avons eu la joie de recevoir rms (Richard Stallman), l’initiateur du mouvement du logiciel libre. Cet ardent défenseur des droits de l’humain (et non des droits de l’homme, qui intègrent, rappelle-t-il, une dimension sexiste), de la devise  » Liberté , Égalité, Fraternité », des 4 libertés fondamentales du logiciel libre, du copyleft et de la GPL aborde ici les dangers de la loi sur le renseignement qu’il dénonce comme un flicage de la démocratie, les dérives politiques de l’OpenSource et l’alliance perverse de Microsoft avec l’Éducation Nationale.
 
Je résiste, donc je suis
Saluant le mouvement NuitDebout et plus largement toutes les initiatives qui visent à faire tomber la ploutocratie, il soutient la candidature de Bernie Sanders et nous invite à une résistance permanente face à tous les systèmes privateurs (de liberté). Ainsi, il n’a jamais eu de téléphone portable et refuse le paiement électronique, sauf pour les compagnies aériennes et de location de voiture qui imposent le non-anonymat. Il fustige facebook car « facebook, dit-il, n’a pas d’utilisateurs, mais que des utilisés »). Enfin, malgré un certain pessimisme sur l’avenir de l’humanité, il prône une lutte de chaque instant et une éducation morale de tous, dès l’enfance, à la coopération.
 
Rencontre avec Maître Yoda!
Une anecdote, vécue en OFF juste après l’émission. Nous accompagnons rms au rayon livres de la ressourcerie créative installée sur le site des Grands Voisins. Émaillant ses propos de calembours témoignant d’une absolue maîtrise de la langue française « acquise en 6 semaines confie-t-il , après avoir tout de même pas mal lu en français auparavant »), tels que  » Les cardinaux sont des prêtres qui ont été pistonnés jusqu’à devenir des soupapes », rms a le sens de la formule et de la précision du langage.
Avec étonnement, nous l’observons faire des piles de romans « mal rangés » (ils sont classés par ordre alphabétique) et nous demander , ainsi qu’à une visiteuse inconnue, de les reclasser avec lui aux bonnes lettres. « Souci d’optimisation? » lui avons-nous demandé. « Non, j’ai fait cela pour aider les gens » a-t-il simplement répondu…