#60 Mars « Debout dans les lieux de travail! »

30 avril 2016
Proposée par Libre@Toi*
Diffusée le(s) Écouter ou Podcaster

#60 Mars « Debout dans les lieux de travail! »
      Debout dans les lieux de travail!

 
Cette conférence-débat ,organisée et animée par Selma Reggui le 30 avril visait à donner toutes leurs places aux points de vue et partages d’expériences sur le travail et sur la santé au travail.
Elle réunissait

– Serge Volkoff, statisticien et ergonome (Centre d’études de l’emploi) caractérise à partir de constats étayés, l’état et les évolutions de la vie de travail, il remet en cause des idées reçues à ce sujet, et souligne ce que la « loi Travail » laisse pressentir…
 
– Danièle Linhart, sociologue et directrice de recherches émérite au CNRS. Elle aborde le contraste entre le discours managérial (relayé par l’esprit de la « loi Travail »), et la réalité du monde du travail tel qu’il est géré par ce management. Un discours qui appelle les salariés à plus de souplesse, de courage, d’autonomie, de responsabilité, etc., tout cela pour arracher une fluidification du marché du travail, alors que l’analyse des modes de mise au travail montre l’absence d’audace et de courage des employeurs, qui mettent toujours à profit les logiques tayloriennes pour contraindre, contrôler, dominer les salariés…
 
– Marie Pascual, médecin du travail et membre du collectif Pour la santé des travailleuses et des travailleurs
 
– Rachel Saada, avocate, Syndicat des Avocats de France
 
– Annie Thébaud-Mony, sociologue et directrice de recherches honoraire à l’INSERM, montre, à partir d’exemples de luttes concernant la mise en danger des travailleurs et travailleuses sur les lieux de travail, comment militants syndicaux et/ou associatifs, professionnels de la santé et de la recherche, juristes, journalistes, élaborent ensemble des stratégies de contre-pouvoir pour la défense des droits des travailleurs et travailleuses, à la santé, la vie, la dignité, la justice.
 
– Julien Boeldieu, inspecteur du travail CGT Travail-Emploi. Il revient sur les attaques du gouvernement contre le code du travail qui visent non seulement à affaiblir les protections des salarié-es, mais aussi les institutions auxquels ils peuvent avoir recours pour se défendre, faire valoir leurs droits ou s’organiser : c’est le cas de l’inspection du travail.