[25] Freezone

18 janvier 2017
Proposée par Calimaq
Diffusée le(s) Samedi
de 14h à 14h30

[25] Freezone

Au menu de l’épisode 25 de Freezone:

  • À surveiller ? Un groupe d’eurodéputés de tous bords politiques, parmi lesquels Julia Reda, la représentante du Parti Pirate, ont lancé cette semaine une campagne Save The Link !, alors que la réforme du droit d’auteur arrive en discussion au Parlement européen. Ils dénoncent deux propositions de la Commission européenne : l’établissement d’une taxe cachée sur les liens hypertexte à travers la création d’un droit voisin pour les éditeurs de presse et une obligation de filtrage automatisée sur les plateformes. Un site est en place pour que les citoyens puissent écrire aux eurodéputés.
  •  
  • Fausse Pépite Libre #1 : Cette semaine, plusieurs médias ont annoncé que le fossile de Lucy avait été diffusé en Open Source pour permettre de réaliser des impressions 3D de ces os. L’université du Texas est à l’origine de cette initiative, lancée pour essayer de mieux comprendre comment Lucy est morte. Sauf que quand on regarde dans les détails, on se rend compte qu’on est loin de « l’Open Source »…
  •  
  • Fausse Pépite Libre #2 : Cette semaine, on a pu lire qu’Uber allait partager une partie de ses données avec les villes où il est implanté, voire même que la société allait se lancer dans l’Open Data. En réalité, Uber va bien diffuser certaines de ces données sur la plateforme Movement, mais sans y inclure les données en temps réel et sous une licence Creative Commons interdisant l’usage commercial. Ce qui n’est pas conforme avec la définition de l’Open Data…
  •  
  • Pépite Libre #3 : Barack Obama a quitté cette semaine la Maison Blanche. Parmi les choses qu’il laissera, il y a aussi des milliers et des milliers de photographies librement réutilisables, qui document son action durant ses 8 années de mandat. Pete Souza, le photographe officiel de la Présidence, a versé sur Flickr 6000 nouvelles photographies de 2009 à aujourd’hui. Toutes sont dans le domaine public, car les productions de l’État fédéral ne sont pas soumises au copyright.
  •