[05] Freezone

11 juin 2016
Proposée par Calimaq
Diffusée le(s) samedi de 14h à 14h30

[05] Freezone

Depuis le début dans Freezone, on s’interdit de prononcer les mots « Propriété intellectuelle ». Pourquoi s’imposer une telle police du langage ?
 
Richard Stallman, pionnier du logiciel libre, est célèbre pour s’opposer opiniâtrement à tout emploi de cette expression qu’il qualifie de « séduisant mirage ». Historiquement, l’assimilation du droit d’auteur à une forme de propriété remonte pourtant à loin dans le temps. Elle s’impose avec les Lumières, puis à la Révolution et a explosé depuis les années 90, véhiculée notamment par des accords de commerce internationaux. Pourtant, l’expression « propriété intellectuelle » a aussi toujours fait l’objet de critiques, de la part de personnages aussi variés que Condorcet, Proudhon ou Jean Zay.
 
Avec le numérique, ce débat a été largement relancé, car il paraît de plus en plus problématique de continuer à penser l’immatériel selon le paradigme de la propriété matérielle. Parler de propriété intellectuelle est donc loin d’être anodin, même si la jurisprudence paraît de plus en plus consacrer cette fiction.